• Français
  • English

Croisière d'exception à la voile le long de la ceinture de feu du Pacifique.

Les îles Aléoutiennes, péninsule d'Alaska, Katmai et archipel Kodiak

L'expédition d'un coup d'oeil

  • Vue d'ensemble :
  • 16 jours sur place
  • 1 date de départ
  • 5950 € par personne
  • Nous contacter

Embarquez à bord du Qilak pour une croisière d’expédition inédite et laissez-vous subjuguer par la beauté des îles Aléoutiennes.

Cet archipel allongé, marquant la limite entre l’océan Pacifique et la mer de Béring, forme un véritable pont naturel entre le Kamtchatka russe et l’Alaska et s’étend en arc de cercle sur près de 2 000 km.
Au cours de votre périple, vous vous approcherez des volcans les plus actifs sur terre et pourrez apprécier l’exceptionnelle diversité de la vie sauvage qui règne sur les lieux dans de superbes baies fréquentées par les grizzlis.

Entourée d’eaux particulièrement abondantes en nutriments, la chaîne des Aléoutiennes abrite une faune très riche. Il est fréquent d’y observer baleines, orques et oiseaux de mer.
Le peuple Alutiiq qui a peuplé ces îles, aurait traversé le bras de mer séparant l’Asie de l’Alaska il y a environ 12000 ans. Il a vécu principalement de la chasse à la baleine et de la pêche aux crustacés jusqu’à l’arrivée des Russes en 1763 qui furent ébahis par la beauté des fourrures des loutres de mer et Kodiak devint la première capitale russe de l’Alaska.

Rejoignez l'aventure !

Quand nous rejoindre ?

Unique croisière de 16 jours sur place pour 5950€. (5410€ + 540€ de caisse de bord).

Juin 2020

Du 28/06/2020 Au 13/07/2020 Embarquement : Kodiak Débarquement : Kodiak Code : A1

Pourquoi nous rejoindre ?

  • Ce que les terres vierges des îles Aléoutiennes peuvent offrir aux rares visiteurs qui s’y aventurent
  • La faune : les énormes grizzlis de Kodiak et de Katmai, baleines, orques, oiseaux de mer
  • Pouvoir accéder à des terres vierges seulement accessibles par la mer
  • Une croisière d’expédition unique en petit groupe de six personnes maximum et deux marins, à bord d’un voilier d’exploration polaire.
  • La pêche en mer ou aux mouillages

Le prix indiqué ne comprend pas l'aérien et les hôtels, ni le transport depuis l'aéroport au voilier, ni les alcools (autre que le vin aux dîners), ni les restos (dont le dernier dîner du Jour 16) et les bars à terre.

Les participants arrivent au port d'embarquement, devant la capitainerie (Harbor Master) du port Saint-Paul à Kodiak le Jour 1. L'embarquement se fait le matin à 9h le J1 et nous prenons la mer peu après. Le débarquement se fait vers 18h le J16.

A noter que les aléas de la météo requièrent de s'accommoder d'une mer parfois agitée et peuvent modifier le programme indiqué.

Notre itinéraire

Jour 1 : Embarquement Kodiak

Embarquement au port Saint-Paul de Kodiak (à la fois nom de l’île et de sa capitale), RDV devant le bureau du Harbor Master à 9 :00. L’activité principale reste la pêche et le port Saint-Paul est l’un des 3 premiers ports de pêche des USA. A lui seul, il abrite une flotte de 800 chalutiers, actifs en toutes saisons : l’été est la saison du saumon, de la morue et du flétan, l’automne est la saison du crabe royal, l’hiver celle du crabe des neiges, le printemps étant la saison du hareng.

Jours 2 et 3 : Ile Kodiak, Uganik East Arm

Nous visons les baies les plus réputées pour l’observation de la faune, en particulier les grizzlys qui viennent pêcher les saumons dans les estuaires. Nous passons donc du temps à terre, la végétation est dense et a laissé place au développement d’une espèce d’ours particulière à ces îles : l’ours Kodiak frôlant les 3,50m lorsqu’ils se met debout.

Jours 4 et 5 : Péninsule de Katmai

Il existe quatorze volcans en activité dans cette région. Les ours bruns se rassemblent en grand nombre dans les estuaires pour attraper des saumons migratoires. Nourris par cette offre riche de protéine, les ours bruns de Katmai peuvent atteindre le poids d’une tonne !

Jours 6 : Les Aléoutiennes Unga Island

Débarquement en annexe dans un ancien village dont il reste de nombreux vestiges : maisons de bois délabrées disséminées au sein d’une prairie fleurie, église aux murs effondrés dont le toit persiste à rester en place, cimetière… Ce petit village fantôme désormais envahi par les épilobes, qui abritait une centaine d’habitants au XIXe siècle, a été rebaptisé Unga.

Jour 7 : Les Aléoutiennes, False Pass

False Pass est un détroit sinueux entre l’océan Pacifique et la mer de Béring, sur la chaîne des îles Aléoutiennes. C’est aussi un village dynamique de 35 pêcheurs, situé sur l’île Unimak, montagneuse et volcanique.

Jours 8 et 9 : Les Aléoutiennes, Dutch Harbor

Découvrez un lieu exceptionnel : l’île Unalaska et son port Dutch Harbor, seul port en eau profonde de l’archipel. L’île, quant à elle, offre des paysages stupéfiants : crêtes volcaniques, vallées verdoyantes tantôt parsemées de fleurs aux couleurs vibrantes l’été, tantôt recouvertes de neige en hiver… Unalaska est une île à la nature étonnante et à la faune très diverse, qui reste imprégnée des anciennes cultures autochtones.

Jours 10 et 11 : Péninsule d’Alaska

Cabotage au long de la péninsule d’Alaska, prise en étau entre la mer de Béring et l’océan Pacifique Nord, avec de nombreuses escales, observation des cétacés et des orques dans notre sillage. Dans les hauteurs, il est possible de distinguer les pygargues à tête blanche, fièrement perchés sur les falaises.

Jours 12 et 13 : Péninsule de Katmai, Geographic Harbor

Vous voici arrivé au cœur du parc national de Katmai. Ici, les falaises rocheuses sont ponctuées de taches blanches, reliquats de cendres accumulées suite à une éruption volcanique passée. Un peu plus au sud, vous pourrez explorer les recoins de Geographic Harbor et ses hautes falaises recouvertes de verdure plongeant dans la mer. 

Jour 14 : Péninsule de Katmai : Hidden Harbor

La baie de Kinak débouche, à l’issue d’un passage étroit traversé par de forts courants, sur quelques petites plages plus charmantes les unes que les autres. Vous êtes arrivé à Hidden Harbor, territoire des ours bruns qui se rassemblent en grand nombre dans les estuaires pour attraper des saumons migratoires.

Jours 15 et 16 : Kodiak

Traversée du détroit de Shelikof pour rejoindre l’île Kodiak, débarquement au Port Saint-Paul de Kodiak.